Tout a commencé sur un élan d'enthousiasme : coudre pour nos petits hommes, quelle gigantesque idée ! Nous allions, enfin, sur l'impulsion de quelques belles âmes, combattre une injustice : nos fils auraient droit à des créations couture maison. Et les mères n'ayant mis au monde que des garçons pourraient lutter contre leur frustration... Bref, on était au pays de Oui Oui.

C'était oublier que juin, c'est le mois des derniers cours, des conseils, des dossiers à remplir, des réunions et du Bac... De trouille en crise de doute, j'avais repoussé le moment de me mettre à mon Everest couturier, attendant l'heure propice, qui n'est pas venue !

De plus, pauvre en patrons, j'ai opté pour du Burda (le magazine de mai...), et laissé Mag, adorable, s'arracher les cheveux en me décalquant les patrons alors qu'elle avait autre chose à faire... Hier, quand je m'y suis mise, ça a été le choc, l'incomprehension totale, une de ces expériences dans lesquelles on sent tout à coup de manière quasi-palpable, les limites indépassables de son cerveau :

IMG_3094

Au final, cela donne un bermuda trop grand pour ma mini crevette, mou comme un sac, moche, enfin ! Les poches de derrière sont mal cousues (l'arrondi est carré...)... et, de dégoût, je n'ai même pas envie de me mettre à coudre la chemisette, dernier point du défi (copies à rendre pour le 1er juillet sur le blog Cousette pour P'tit Boy), toujours sur un modèle Burda, le seul à ma disposition, d'une complexité à pleurer...

Bouhhhhh, je me sens misérable... limite une mauvaise mère ! Mais tant pis. Demain, les soldes commencent : je saurai au moins pourquoi j'achète du "tout fait".

Et puis, pour le prochain défi (parce que prochain défi il y aura !), ni une ni deux ! Je commande les patrons chez Citronille !!!

Bon, vous voulez rire ? Allez... d'accord...

IMG_3118IMG_3120

Non, il n'est pas taché ! C'est juste qu'il n'est pas sec... Je l'ai lavé, hier, dans un élan de colère, avec l'espoir secret qu'il rétrécirait un peu... Au point où on en est de faire n'importe quoi, allons au bout ! Et ce matin, il n'est pas sec... puisqu'il fait gris et frais. Est-ce que par hasard je ne serais pas un peu maudite, moi ? Allez, zou, on va liquider un poulet noir pour conjurer ça !

mais non... je blague ! Ne m'envoyez pas Bardot.