En flag' d'injustice...

Bon sang, les filles, je me dégoûte...

CASSEZ-MOI LA GUEULE !!! Je ne mérite pas mieux...

Je viens d'oublier de dire que la poisse a laissé s'ouvrir une fenêtre météo dans ma grisaille : pour la première fois de ma bloggeuse vie, j'ai gagné un truc. Oui, le sieur Randomm qui me regardait de haut depuis des lustres a daigné abaisser son auguste compteur vers moi, et j'ai gagné CECI :

IMG_2284

Oui, on m'a fait un cadeau et j'oubliais d'en parler... C'te honte... 

(bon, le seul truc qui m'inquiète un peu, c'est que j'ai gagné cette petite merveille pendant que mon mari était hors de ma vue, entouré de blondes athlétiques et autoritaires... en allemagne, quoi ! Reste à espérer que l'expression "avoir une chance d'encornée" est une simple billevesée... Hein que ça veut rien dire ?...)

IMG_2288

IMG_2285

IMG_2286

Donc, le lot que j'ai reçu n'est autre qu'un trop beau Kit d'aiguilles circulaires (accompagnées d'accessoires dont j'ai un peu de mal à voir à quoi ils servent...) MAGNIFIQUE, en bambou verni, lisse et doux au toucher, lourd comme un objet précieux... Et le vieillard rouge qui ne ratte aucune occasion de s'engouffrer dans les conduits sombres des cheminées (mais non, pas DSK! le Père Noël ! on vous a dit d'arrêter de faire du mauvais esprit. Zut, c'est pénible à la fin.) a été devancé par une adorable personne qui officie que le tout nouveau blog ABRACADACRAFT, un joli blog collectif qui propose des actus, des liens... j'en passe, mais allez voir !

Je n'ai donc plus qu'à trouver comment on se sert d'aiguilles circulaires... Parce que là, tout à coup, ça me semble vachement moins facile qu'en théorie. Cela dit, mon incompétence associée à un manque absolu d'imagination m'obligera à aller chercher de l'aide en ligne. Il doit bien y avoir des pages sur le thème : "le snood pour les gnous", ou "l'aiguille circulaire à l'usage des molles du bulbe" ! A voir dès que j'aurai fini les deux ouvrages aux aiguilles sur lesquel je fais semblant de travailler deux fois par mois et dès que j'aurai choisi le picot qui doit achever mon châle au crochet...

Cela dit, en attendant, belles comme elles ont, je me demande si je ne vais pas promener mes aiguilles trop classes partout où j'irai, l'air de rien, légèrement sorties de ma poche, jouant la baroudeuse du tricot, prette à bondir sur la première pelotte sauvage pour tricoter in petto et l'air de rien un petit snood ou une robe tube. Ahem !

De loin, ça peut le faire, non ?

Bon, tout ça pour dire : MERCI Abracadacraft !!!