Pantalonnade : n. f. (1597, "danse burlesque" ; de Pantalon, personnage de la comédie italienne).  Farce burlesque d'un goût douteux...

(d'après le Robert)

Et d'après moi ? Eh bien la pantalonnade serait un peu une blague, elle serait aussi d'un goût discutable, et elle aurait à voir avec la couture sauvage de ce vêtement si longtemps réservé au sexe dit fort ! J'ai nommé, le PAN-TA-LON.

(un silence respectueux - j'imagine - s'empare de l'assemblée médusée... "Un pantalon ?! Noooooon... Elle a pas fait ça...? "

Si.)

Cela faisait longtemps, en vérité, que l'idée de me coudre un pantalon me travaillait... Ma précédente tentative remontait à près de 25 ans, lorsque, lycéenne, je m'étais bidouillé - sans patron et avec un aplomb qui me stupéfie encore - un pantalon fluide en satin synthétique beige à pois blancs, ample et élastiqué à la taille façon pyjama de jour, 20 ans avant l'heure ! Il me fallait m'y remettre et le projet se précisait doucement de numéro en numéro du Burda Style. 


Et c'est justement le pantalon114 du Burda Style d'avril 2013, le n°160, qui m'a déterminée à tenter ma chance. Inexplicablement, son niveau de difficulté était côté à 2 boules (sur un maximum exceptionnellement atteint de 4...), sachant qu'une robe 3 trous se trouvait évaluée à 3. Il n'en fallait pas plus pour me convaincre que ce pantalon là, c'était du gâteau, de la blagounette "fingers in the nose" et compagnie. C'est donc dans cet état de semi-démence (dont je suis coutumière lorsque je feuillette un nouveau bouquin de couture) que je me suis lancée. Mais comme je suis schizophrène et donc prudente en même temps qu'inconsciente, j'ai décidé de le tailler dans un tissu "à brouillon" (et pas en liberty, hein, à y être ?!), dans un truc que j'aurais en stock en grande quantité.

J'ai opté pour du wax que, mode oblige, j'avais acheté au kilomètre, l'an passé. Et puis un pantalon en wax, ça tombait bien, je n'en avais pas. Ni moi ni qui que ce soit que je connaisse, d'ailleurs... Me demandais bien pourquoi...

Maintenant, je sais.

Mais respectons l'ordre chronologique. J'ai décalqué mon patron (sans trop de mal), puis taillé mon tissu en essayant de penser aux raccords. Oui, le wax, c'est bien, mais c'est farci de lignes, de couleurs... Et à ce stade, un doute m'a prise. Après quelques coutures et un premier essayage préliminaire, il m'a semblé que la chose montait très haut à la taille, et que le bandeau de ceinture risquait fort de me servir de bustier, voir, de col roulé... Possédée par un furieux esprit d'initiative, j'ai donc adapté le modèle sur la base du pantalon 104 figurant dans le numéro 159 de Burda Style, celui du mois de mars, donc. Ce pantalon là, déjà repéré à l'époque (mais côté 2 boules et demie !) se terminait sans ceinture à la taille ! J'ai opté pour un ourlet.

Et au final, eh bien voilà la chose...

IMG_5750

Vous le sentez, hein, que j'hésite à vous le montrer... Mais figurez-vous que c'est la faute à Caro, de La Cabane d'Elilou... Il y a huit jours à peu près, figurez-vous qu'elle a mis en ligne sa version du 114... Concevez mon effroi lorsqu'en plein doute couturier je me suis trouvée devant son impeccable version... J'étais  à deux doigts de jeter l'éponge et de convertir mes pièces de tissu en chiffons à cirer les chaussures, pour consacrer le reste de mes loisirs à la peinture sur grain de riz ou à la coiffure sur girafe, quand la voix de ma conscience m'a ordonné de finir mon pantalon, "et plus vite que ça feignâsse !". J'ai obtempéré.

Bon. Personne n'a de conjonctivite ? parce que je vous le dis, ça va piquer...

IMG_5751

IMG_5747

Premier constat : j'ai l'air d'Arlequin !

IMG_5744 IMG_5754

Deuxième constat : pas un raccord n'est montrable !

1) raccords côtés

IMG_5755

2) Raccord fessier

IMG_5743

3) Raccord bidou

IMG_5742

Et à ce stade, c'est presque un exploit : je n'en ai pas réussi un seul, même sur un malentendu...

A noter aussi que la taille tiraille. Forcément, c'est une ceinture qui était prévue, pas un rabat vers l'intérieur... ceinture que j'aurais pu ajouter : elle n'aurait pas du tout été placée trop haut. Erreur d'appréciation.

Sinon, positivons ! La taille est bonne : le 36 taille pour un 36. Le fond est un peu large, mais c'est facile à rectifier. Je peux facilement rétablir un bandeau de ceinture sur les futures versions, et opter pour un tissu UNI !

Le seul point noir, c'est la fermeture éclair qui, malgré mes efforts, baille, bave, s'étire...

IMG_5756

Si vous avez une suggestion pour arranger ça, je suis preneuse...

Non parce qu'après, ça ressemble à un pantalon :

IMG_5748

IMG_5752

IMG_5740

Il faut juste trouver une occasion de le porter... Cela dit, pas de panique : je travaille sur un nouveau concept. Après la tunique pour le retour de la plage, la robe spéciale piscine et la haut Sureau pour tailler les rosiers, je vous présente le "pantalon spécial festival de cirque en milieu rural" ! IN-DIS-PEN-SABLE, on vous dit !!!