A vrai dire, je ne pensais pas poster quoi que ce soit sur ce blog avant longtemps.

En ce moment, je ne couds pas, je tricote peu (autant dire avec la célérité d'un âne fourbu qui recule), et je n'ai pas l'énergie pour m'enthousiasmer devant les niaiseries qui, d'ordinaire, me mettent en verve. 

Et puis ce matin, j'ai reçu ceci :

IMG_6724

Manue, de La Compagnie des Petits Princes (tout le monde connaît, je sais, le lien n'était pas indispensable, mais bon !), a tenu à me retourner le patron de la M comme Midinette que je lui avais fait parvenir au début de l'été. Rien ne pressait, même si notre petit défi maison avait éclos il y a déjà longtemps. Le suivant ayant été reporté à plus tard, je n'étais pas pressée de récupérer le matos : chez Manue, au moins, il pouvait toujours servir. Bref, c'était un peu le creux de la vague, marée basse, même, façon gros coefficient d'équinoxe, mais Manue, en plus d'avoir des talents de tricoteuse, a un coeur énorme, et avec mon patron, j'ai trouvé dans la grande enveloppe à bulles étrangement épaisse un petit mot tout gentil et un bonnet chaud et doux, pile à ma taille, comme on va le voir !

Il s'agit du modèle Snöflinga réalisé en laine Gilliatt de Rerum Natura (rien que les noms, c'est trop la classe !!!) que Manue avait réalisé l'an passé pour elle et montré sur son blog. Pour cette version 2, elle a opté avec un goût très sûr pour le coloris "poivre et sel" que je trouve vraiment classe. Et quand je vois la qualité de son travail, je me dis qu'elle est trop trop forte... Regardez ces finitions ! Le jour où j'arrive à faire ça...

IMG_6725

 

Et ces noppes !!! A vous donner envie de voir arriver les grands froids pour pouvoir se cacher dedans, s'y enfouir. D'ailleurs...

IMG_6727

Allez, avec moi sous le bonnet... mais si ! la chose avec les cheveux qui pendent... regardez bien...

IMG_6728
IMG_6729

On devine même des cheveux blancs... 

Et la bête au naturel !

IMG_6739

Et avec un sourire, même !

IMG_6740

Chose improbable une heure avant. Peut-être qu'il y a un peu de magie, dans les ondes et les fils qui nous relient... Parfois, j'y crois.

 

Merci Manue. Du fin fond du coeur. 

Garde le Burda tant que tu en as besoin/envie... Je ne vais pas m'en resservir avant longtemps, je le crains, mais chez toi, il est bien, il va servir et ça me réjouit profondément.

J'aurais presque honte de me sentir si bien, ce soir !