IMG_7342

IMG_7343

IMG_7336

En prenant des poses de gourgandine ? Allons allons... n'importe quelle ado de 14 ans fait bien pire sur sa page Facedebouc et qualifie de porno-chic ce qui flirte le plus souvent avec la gynécologie. Non, ce sont les vraies couturières qui risquent de prendre chaud (mais il est vrai que peu d'entre elles se hasardent ici. Quelques perverses, les soirs de doute, j'imagine !) parce que sur cette PRN (peut-être pas I, en fait), il n'y a aucune finition.

AUCUNE.

J'ai surjeté les deux pièces du patron épissétou ! Je n'ai fait aucun ourlet, aucune bordure. Oubliés les roulottés, adieu les parementures !!!

IMG_7349

IMG_7347

 

En vérité, depuis deux ans que cette robe Burda est taillée, je voyais mal comment faire des finitions propres sur cette maille fluide qui glisse et marque les coutures... C'était bon pour le moral de finir un truc, même impossible à mettre ! 

Oui, parce que cette robe colle absolument at marque la culotte, le ventre, la moindre olive avalée à l'apéro... 

IMG_7352

IMG_7353

L'énergie me manque pour rechercher la référence exacte du patron, mais je vous trouve ça sous peu dans ma pile de Burda. Je manque de force en cet été qui a pris la forme d'une course d'obstacles, entre angoisses familiales, initiatives stupides et micro faits divers en interne... Mais courage ! Je bénis les blogs et les bloggeuses qui aident à aller mieux ou à se raconter que ça va pas trop mal, ce qui revient au même.

Je vous embrasse toutes et je vous montre un peu de couture dès que je trouve l'énergie de faire six boutonnières et de coudre six boutons.

... et du coup, je nettoierai le miroir plus tard aussi.