... faire comme tout le monde, suivre le groupe ou bien la tendance, et se coudre une petite veste carrée en matelassé.

IMG_7823

IMG_7834

D'un tempérament grégaire, j'ai plutôt l'habitude de faire comme tout le monde, en couture du moins. C'est à peine si mon mauvais caractère associé à mon sens aigu de l'organisation m'autorise à différer la réalisation des pièces les plus indispensables que, par chance, je découvre parfois avec un temps de retard. Je maquille cela en désinvolture, en refus de me plier au diktat de la mode, mais en vérité, je suis aussi  cloche que les copines.

Bref, il m'a fallu ma petite veste carrée. Le tissu, plutôt tissu d'extérieur que molleton surpiqué, a été acheté à Auch, aux Tissus Occitans, pas plus cher que bien des matières comparables vendues en ligne. Le patron, en revanche, a été choisi après de stupides hésitations : j'aurais bien fait ma veste sur un modèle japonais plébiscité par d'autres bloggeuses - avec raison -,j'avais envisagé d'acheter un patron de veste dite "japon" , vu par ci, par là, mais je me suis rabattue sur le gilet Monceau de Cozy Little World que j'ai déjà réalisé (ici et ) et que je trouve vraiment formidable. A 3 € le PDF, suivez le lien, allez l'acheter tout de suite, si vous ne l'avez pas déjà, et revenez après !

Pour cette réalisation, j'ai néanmoins choisi d'opérer des modifs. Ben oui, je voulais une veste zippée. Du coup, j'ai coupé les devants au niveau de la ligne de milieu (indiquée sur le patron) en négociant une petite marge de couture, évidemment... Et j'ai posé une fermeture séparable noire.

IMG_7842

IMG_7853

IMG_7856

IMG_7860

IMG_7864

J'ai choisi de virer les parementures afin d'éviter les épaisseurs disgracieuses, le tissu étant quand même épais. J'ai opté pour un biais noir posé à cheval. Cela m'a permis d'oublier, d'enlever les fentes de côté et de faire au plus simple. Jusqu'ici, c'est la couture au pays de Oui-Oui... Si ce n'est que je ne suis pas Oui-Oui, et que j'ai une mémoire de bullot frit...

Quand on taille un patron prévu pour de la popeline ou du chambray, dans un jersey, que fait-on ? Oui, Kévina... tu as un avis ?

Non, on ne "déchire pas sa mère"...

Oui, Marie-Sixtine, je t'autorise à prendre la parole... On commet... ? Comment ?... un péché ? Noooooooooooooooooon, pas du tout ! Rassure-toi, range tes orties, tu te flagelleras une autre fois. Oui, au catéchisme, avec Monsieur l'abbé qui est si gentil qu'il cache des bonbons sous sa soutane...

Personne d'autre ? Non ?

Eh bien on taille avec un patron plus petit d'une ou deux tailles.

Et quand on fait l'inverse, les enfants... quand on utilise un patron prévu pour du jersey avec un tissu qui ne s'étire pas du tout...

Eh bien on fait l'inverse, têtes de pioches ! Et toi, Laudette, au fond, prends des notes au lieu de rire bêtement !!!

 

IMG_7858

(Question amplitude de mouvement, je suis à fond, là...)

Tout le monde a compris. Ma veste, je l'adore, mais elle est un peu juste au niveau des emmanchures. Je ne peux absolument pas envisager de la porter avec un pull, sauf s'il est en soie, ajouré, fin, bref, idéal pour la messe... et je suis moyennement équipée de ce côté là. Ce sera donc la veste des petits matins frais de la fin mai ou du mois de septembre, celle que l'on tient au bout du doigt sur une épaule, dès 10 h. du matin.

C'est néanmoins regrettable car j'avais résolu de soigner les finitions à l'intérieur et de poser du biais pour éviter que les épaisseurs de tissu ne s'effilochent. Bon, posé comme ça, il ferait sans doute froncer le nez d'Amparo Lellouche et de ce grand dadais de Pee-Wee Scavigni, mais c'est un début. Cela "manque un peu de propreté" (sic) mais comme j'ai renoncé depuis longtemps à manger mes crottes de nez et que je me mouche de préférence dans un mouchoir, finalement, y a pas mort d'homme.

IMG_7870

IMG_7871

Pour le reste, j'ai un châle à bloquer, et des patrons à découper (des PDF... plein de PDF...). Je me remets tout doucement de l'inspection à laquelle j'ai fait face mardi dernier et dont la sur-préparation inutile m'a pourri le week-end de Pâques. La vie couturière va enfin pouvoir prendre un rythme de croisière (surtout si mon inspecteur me valide l'agreg' comme c'est prévu...)

Du coup, j'ai aussi été prise de délirium post-traumatique :

IMG_7867

Si quelqu'un peut m'expliquer ce qui m'a pris (ou ce qu'on en fait...), je suis preneuse !

Bise à toutes (à toutes celles qui n'ont pas déjà déconnecté, horrifiées).