... qui ressemble à s'y méprendre à celle de John Wayne, si j'en crois la photo...

IMG_7914

Et voilà ! Je tente de coudre une blouse féminine et raffinée, et je me retrouve, bide en avant, à me tenir comme un cow-Boy tout juste sorti du saloon... Quel désespoir, franchement ! Je comprends ma mère...

Bon, sinon, tout le monde a compris que j'avais fini de découper et de coller une partie (eh eh eh !!!) de mes patrons PDF, et que je m'étais cousu une Blonde de chez Delphine et Morrissette. Avant toute chose et parce que c'est important, je me hâte de préciser qu'il FAUT faire travailler l'adorable personne qui se cache derrière le site en question (ICI). Cette fille est délicieuse et j'ai été bluffée par la confiance qu'elle témoigne à ses acheteuses. Celles qui ont déjà commandé savent ce que je veux dire.

Concernant le modèle, tout a été dit par les cousettes qui, depuis 30 ans, réalisent ce modèle à raison de 20 000 par jour. Je n'ajouterai rien d'intelligent. Du coup, considérant qu'il est inutile d'ajouter un truc débile, je vais me taire... ça fera des vacances !

Qu'il suffise de dire que le tissu vient d'une boutique de coupons, place Saint-Pierre, à Paris, un peu hâtivement confondue avec l'incomparable Coupons de Saint-Pierre... mais plus chère et moins bien achalandée. J'en étais néanmoins ressortie, fin décembre avec ce tissu délicieux au motif japonisant et un coupon de wax tellement beau que je n'ose le couper. On en reparlera. Le passepoil a été trouvé sur ebay, mais il est d'assez mauvaise qualité quoique satiné et sa mollesse a rendu les coutures incertaines...

Le petit coton dans lequel j'ai taillé ma blonde a été agréable à travailler, il a un joli tomber et il est souple. Toutefois, le motif n'est pas imprimé précisément selon le droit fil et cela m'a joué des tours au moment de procéder aux raccords (que j'ai donc relativement foirés). C'est bien simple, j'ai refait la plupart des coutures deux fois (#ledécoudviteestmonmeilleurami) et retaillé tout le devant pour recommencer à zéro et refaire la même horreur avant de monter la chose sur l'endroit pour reprenre ensuite la couture sur l'envers).

IMG_7916

(C'est le maximum auquel j'ai pu prétendre...)

Pour le reste, j'ai fait des super plis aux manches...

IMG_7924

(Comment ça, on les voit pas ? Faites un effort !)

(et, à y être, faites abstraction de la fronce sous l'empiècement dos : c'est un effet -inexplicable - de la photo : cette erreur là n'y est pas ! Je le jure. Pour une fois...)

... tellement super, les plis, qu'ils ont nécessoté la totalité de ma concentration. Du coup, j'ai juste oublié le truc qui se voit : aligner les deux côtés du passepoil.

IMG_7917

IMG_7919

(Bon, OK, je triche un peu en tirant, mais il y a quand même plusieurs millimètres d'eccart...)

Pourquoi je n'ai pas refait ? Parce que je venais de me payer un démontage quasi-intégral des deux côtés (pour une obscure raison de hauteur de l'empièdement et de raccords foirés...) et que mon mari, sentant l'ambiance de la soirée partir en sucette a soutenu mordicus que ça ne se voyait pas. Et moi, Mesdames, quand mon mari dit quelque-chose, eh bien je le crois et j'obtempère. Tout bonnement.

Ahem.

Du coup, si ma blouse est foirée, je peux dire que c'est de sa faute... C'est quand même pas rien.

Sinon, vous voulez quand même en voir un peu plus ? Allez.

IMG_7890

IMG_7892

IMG_7903

 

Voilà. Je suis contente et presque étonnée parce que la Blonde ne faisait pas partie de mes projets. J'avais trouvé les réalisations accessibles en ligne le plus souvent très belles, mais le modèle me semblait trop raffiné pour ma garde-robe et sans nul doute trop complexe pour moi. C'est en commandant deux autres patrons (eh eh eh !!!) que j'ai trouvé trop bête, peu ambitieux, de ne pas prendre aussi celui là. Résultat, c'est par lui que j'ai commencé !

Et vous savez quoi ? J'ai une deuxième Blonde en préparation ! Tout bonnement.