En Afrique.

Comme on l'aura compris, j'ai tenté la jupe Perle de Nacre tirée de Grains de Couture, Hommes et Femmes, d'Ivanne Soufflet, mais dans un reste de wax, celui de ma robe Burda de 2012.

Le résultat est riche en couleurs (Euphémisme)... mais portable avec un haut sobre. D'ailleurs, à l'heure où ce billet s'affiche, elle a déjà été portéedans des conditions normales d'utilisation.

Sa réalisation est rapide mais demande un peu de soin, surtout avec un tissu aussi épais qui fait hurler le moteur de la Mac. Je suis perplexe sur un point, celui de la fermeture invisible. Comme toujours, chezmoi, elle fait coucou à qui veut bien s'y intéresser. Toutefois, je regrette un peu de ne l'avoir pas montée à la Burda. Dans les conseils donnés par Ivanne, on fermetout le côté, puis on fait une couture visible sur l'endroit qui "contourne" le zip. Cetteméthode ne souffre pas la médiocrité, mais comme ma couture n'est pas très droite, cela se voit...

Pour le reste, j'ai taillé en 38 (pour un 36,d'ordinaire, et un 34 chez Burda !)et je me suis fait peur au moment du montage : j'ai réduit les marges de couture par sécurité etje crois que j'ai bien fait.

Bon, place aux photos.

IMG_8164

IMG_8163

IMG_8168

IMG_8175

IMG_8177

J'ai un peu élargi la ceinture, mais, pour le reste, suivi le modèle de base.

(Oups ! Message prévu pour le 6 juillet !!! Bon ben... voilà quoi !)