img785

Deux ans que tu ne tailles plus ta vigne, que tes pas ne résonnent plus dans la maison, que tu n'es plus assis à ta place dans le canapé.

Deux ans que tu ne commentes plus les nouvelles du monde, que ton regard ne l'éclaire plus de sa vision particulière.

Deux ans qu'il fait plus sombre.