A l'heure où je tape ce message, il pleut, il fait au maximum 22°C et nous dormons à nouveau bien couverts mais il y a 10 jours, nous avons frôlé la démence à force d'avoir chaud, de tenir la maison fermée tout en ne parvenant pas à contenir les degrés qui montaient, montaient, montaient...

Il fallait réagir. J'avais besoin (sous peine de mort par coup de chaud) d'un petit haut fluide et léger, avec un pli devant, et un motif dans le bleu avec des détails moutarde. Ben oui, tous ces critères assemblés garantissent -chacune le sait bien- une régulation thermique optimale.

Or, il me restait un morceau d'un coupon de viscose (ou de polyester... mystère) acheté lors du déstockage annuel PPMC, il y a des lustres...J'en avais tiré une pauvre robe d'été, rien de bien brillant, et le reste attendait l'Idée. Or, même si j'ai eu le plus grand mal à tirer parti de ce coupon, je persiste à le trouver charmant. Il me fallait juste lui faire rencontrer un patron qui s'accommode de son côté un peu naïf, un rien juvénile, son côté "petit motif" qui peut tout faire foirer s'il est mal exploité.

Coïncidence, parce que je suis une collectionneuse compulsive de tissus improbables et de livres de couture sous-exploités, j'avais aussi sur ma table Couture pour l'été d'Anabel Benilan. Je ne m'en étais jamais servie bien que j'aie moult fois rêvassé devant plusieurs modèles, notamment devant le Top Palerme, un joli petit haut avec un pli devant qui avait suffi à me mettre en joie.

Les conditions anticycloniques étant réunies, j'ai foncé.

IMG_9087

IMG_9090

IMG_9086

Le résultat est sympa et vraiment adapté aux fortes chaleurs (qui reviennent quand elles veulent, d'ailleurs...). Il est assez confortable et rapide à faire, même si certains points m'ont laissée perplexe.

Primo, j'aurais dû doubler les mancherons, c'est à dire en tailler 4 au lieu de deux et monter en deux épaisseurs. Ils auraient gagné en fermeté et en tenue. Là, c'est un peu mou, sans grand intérêt...

IMG_9084

IMG_9096

Non ? Trouvez pas ?

Sinon, le montage du col m'a un peu gonflée. Bon, pas beaucoup. Mais trop pour un machin qui avait l'air si simple. En gros, une fois le montage de la parementure fini et les coutures de côté achevées, il suffit de croiser le devant et de faire une piqure au ras du bord, qu'ils disent. Trop fac'. A part que si l'on respecte les mesures de la parementure et que l'on veut croiser de couture à couture, c'est trop croisé, c'est moche et d'ailleurs impossible à enfiler. 

Du coup, il n'y a pas de repère... Il faut croiser au jugé, et c'est un peu l'angoisse, mon sens du jugement étant ce que l'on sait.

Bref, le clou du spectacle, le pli, devant, me semble approximatif...

IMG_9081

IMG_9097

Voilà voilà... Mais j'aime bien mon petit haut, et il pourrait (si je m'énerve) se trouver un jumeau ! Jai un reste un bout de viscose fluide (pas du tout le style de tissu conseillé, au final...) qui pourrait trouver là un aboutissement sympathique. Mais du wax est déjà taillé et monté. A suivre !