IMG_0465

Il faut sans doute être un peu narcissique pour tenir un blog de couture quand on coud pour soi et que l'on est son seul "mannequin" (tout le monde a noté la présence des guillemets, hein ?!). Je ne compte pas les photos prises dans le secret de la chambre, près de la fenêtre, rapport à la lumière, contorsionnée afin de donner à voir le mieux possible la couture du jour et le moins possible l'appareil photo dont le reflet s'invite dans la glace, afin de masquer les plis produits par la posture même (puisqu'il faut lever ce fout*** appareil...), et puis ceux que la nature imprime à toute vitesse sur le cou, les bras, avec les années... que le blog donne à voir comme personne !

Bref, le nom de Miroir était cruel et limpide à la fois... Il fallait bien qu'un patron le porte. C'est chose faite depuis un an ou deux le temps pour moi de me réveiller et de suivre la troupe !

IMG_0470

J'ai donc cousu mon haut Aime comme Miroir et je suis super contente du résultat. Taillé dans un reste de Liberty acheté en 2010 (ou peut-être 2011, au vu de ma capacité à réagir...), il est imité de la photo présente sur la page même du site vendeur ! Plus imaginative tu meurs, donc, j'ai testé le modèle avec le tissu proposé, histoire de m'offrir vraiment le modèle du net, mais sans le short, quand même, parce qu'à 47 ans, il y a des choses qu'on ne fait pas, par égard pour ceux qui ont déjà beaucoup souffert ou pour la sauvegarde des enfants qui pourraient tomber là dessus. Résultat, je suis assez satisfaite, mais complètement obsédée par l'idée de le tenter dans tous les autres tissus du stock... qui comprend 15 ou 20 stères de chiffon minimum. On reverra du Miroir, donc,mais sans raccords ou - soyons folle - avec des raccords réussis.

IMG_0475

Ici, malgré mes efforts, j'ai foiré le raccord du Liberty. Oh, pas de beaucoup ! ça se joue à deux ou trois millimètres près mais ça arrache l'oeil. Passons...

Les boutons sont en nacre, achetés en brocante. C'est du vrai vieux, et je les aime beaucoup. Leur petitesse (ce sont des boutons de manche) me charme tout à fait. Malgré une envie d'aller au delà du modèle et de poser de vrais boutons, avec des boutonnières, donc, j'ai laissé tomber assez lachement et cousu les épaisseurs ensemble. Je me ferai violence une autre fois !

Le liberty est un Capel, bleu nuit et jaune pâle. Il avait été déniché pas très cher sur ebay... C'était presque louche ! Pourtant, c'est un vrai : le tana lawn a un toucher qui ne ment pas.

J'ai taillé en 36 pour un 36 et ça passe bien. Rien à dire. Marie est une fée !

Il y a donc des petits miroirs à venir, avec ouverture, ou sans, avec basque sans doute... En attendant, allez, pour rire, encore une photo avec posture débile, histoire de compenser par le rire le manque de lumière et de netteté des couleurs !

IMG_0456