Il y a un an, un gros coup au moral lié à l'accumulation m'avait valu une coute période d'arrêt, pas si reposante que ça, au final... Les premiers jours, pourtant, j'avais essayé de faire des choses, de me nourrir moralement. Et j'avaix commencé par une cueillette chez un producteur, à deux pas de chez moi. Initialement, j'allais chercher des framboises (ma dope, ma coco, mon emphétamine). Or, tout avait été cueilli par les précédents et il fallait attendre le mûrissement des baies encore roses que j'étais d'ailleurs allé cueillir trois jours après. Par dépit, et en attendant, je m'étais vengée sur le cassis. A vrai dire, je ne savais trop ce que j'allais en faire, mais je ne voulais pas repartir sans rien.

J'ai donc concocté un cake au cassis et au citron, une tuerie. Mais j'avais eu la main lourde lors de la cueillette... Or, dans le précieux livre de Valérie Lhomme, Petit Larousse des Recettes aux Fruits du Verger, il y avait une recette de crême de cassis.

IMG_9032

C'était un peu les grandes manoeuvres, mais j'avais envie d'essayer. J'ai eu raison.

La chose est douce à souhait, parfumée et délicieuse en kir (à consommer avec modération bla bla...).

Bref, il me semble qu'il vous faut la recette. La voici:

IMG_0541

IMG_0541

Ingrédients

  • 750 gr de cassis
  • 1 l. de vin rouge (Corbières ou Côtes du Rhône)
  • 750gr de sucre par kilo de jus
  • 6cl d'eau de vie de fruit

Préparation

Ebouillantez un bocal et retournez le sur un torchon propre.

Lavez, séchez et égrappez les baies. Versez lesdansle bocal, couvrez avec le vin rouge et publiez les deux jours.

Sans laisser perdre le vin, versez les fruits dans un moulin à légumes (grille fine) et réduisez en purée. C'est l'étape franchement casse-bonbons... Le jus recueilli sera mélangé au vin rouge de macération. Pesez et ajoutez 750 gr de sucre par kilo de liquide.

Portezà ébullition 5 minutes.

Filtrez, ajoutez l'eau de vie et mettez en bouteilles.

Attendez deux mois minimum pour y goûter.

Et, comme le dirait cet ancien ministre un peu chiffonné : "Santé !"