Bon, l'heure étant aux cadeaux et à la bonté, je me suis gardée d'accabler mon entourage avec trop de cadeaux home made. Je connais mes limites et mes compétences !

Du coup, comme je ne ferai pas non plus de rétrospective (trop de flemme, pas assez de créations dignes d'être répertoriées...), je lance à la volée les micro ouvrages que je n'avais pas montrés !

Attention, c'est du lourd, de l'expérimental, de l'adapté, du work in progress...

Commençons par les headbands.

Oui. J'ai eu une crise headbands. Qu'on me pardonne. On en voyait partout, j'avais trouvé un tuto gratuit, et c'est un ouvrage rapide... Une question demeure : comment fait-on pour se prendre en photo avec ?! Bon sang, mais comment fait-on pour se cadrer sans avoir le visage déformé et l'air débile ?! Suis-je une handicapée du selfie ?

Mes doutes en images:

IMG_0928

IMG_0929

IMG_0899

Ici, le bandeau croisé de la page 31 de l'indispensable Week-ends entre filles de La Droguerie, réalisé dans une laine mohair sublime dont j'ai perdu la référence ! La pelote, achetée 2 € à la mercerie d'Ortholan, à Auch, était la dernière du lot, d'où le prix... d'où mon achat..., d'où le bandeau ! d'où la tête d'Alice Sapritch... passons.

IMG_0931

IMG_0933

Autre headband, plus simple, sur la base d'une torsade. Tuto ici.

Laine indéterminée, elle aussi, achetée à Auch, aussi, très très douce...

IMG_0907

IMG_0908

IMG_0909

Retour à La Droguerie pour le Bandeau Feuille, p. 30 du même bouquin que je n'en finis pas d'écumer... La laine est la vraie ! C'est un reste de Mini.B coloris Bégonia, reste de mon Pussy hat. La vendeuse avait été généreuse, et j'ai une toute petite tête ! 

Continuons par une petite écharpe :

IMG_0951

IMG_0955

IMG_0953

IMG_0962

Cette petite chose qui rejoindra tantôt le cou de Janine sort d'un autre opus de La Droguerie : Chouette ! la Droguerie. Il s'agit de l'écharpe Galerie Vivienne, p. 63, réalisée avec une pelote orpheline -encore une- adoptée lorsd'un passage à Paris dans la boutique Une Maille à l'Endroit du 5ème arrondissement, rue Monge. Oui, mon coeur de mère est si grand que j'adopte les pelotes abandonnées lorsqu'elles coutent 3 €... Il faudrait d'ailleurs que j'arrête ce genre d'imbécilité car il est très difficile de trouver quoi en faire après et mon placard à trucs regorge de ce genre d'achat ! Quand on voit avec quelle élégance je porte le headband, on comprend qu'il faut vraiment que je me calme.

Bref, ici, il s'agit d'une pelote de Fine Kid d'Anny Blatt, en coloris Loukoum. Ma mère a craqué lorsqu'elle l'a vue, ce qui m'a donné l'idée de lui faire un petit rien avec. Les 255 mètres de la pelote étaient compatibles avec letuto de l'écharpe Vivienne. Chance !

Voilà voilà.

L'année touche à sa fin. Les projets couture sont momentanément en suspens, vacances obligent, mais le reprise est inévitable !

Je souhaite à celles qui viennent ici de belles fêtes, les plus sereines possible.

Et je finis l'année sur un quizz : qui sera capable de dire en quoi est réalisée ce petit craquelé home made ?

Comment ça, "qu'est-ce qu'il y a à gagner ?"... mais j'en sais rien ! On verra !!!

IMG_0970

IMG_0973

IMG_0975