Enfin, UNE petite chose : ma version du patron de l'Atelier Scämmit, c'est à dire une blouse avec un dos de frileuse et un décolleté en V.

IMG_0977

J'avais littéralement craqué pour ce modèle que j'avais acheté dès sa sortie. Cette blouse a été taillée mi-décembre, elle a attendu le retour des vacances, comme toujours occupées à des allées et venues plus frustrantes qu'autre chose. Elle a attendu la fin de la "tension faciale" (oui, j'invente des pathologies à défaut de faire autre chose...) qui m'a bloquée du sommet du crane à la pointe de l'épaule droite. Elle a attendu la fin de la grippe que j'ai eue pour la première fois... Elle a bien, bien attendu !

Puis, lorsque j'ai voulu m'y remettre, j'ai découvert la raison pour laquelle le tissu acheté chez Toto, au poids, ne coûtait que 3€ les 3 mètres. Voulant applatir la couture de l'empiècement du col, afin de ménager des finitions propres, j'ai purement et simplement fait un trou sur le devant de la blouse avec un fer à repasser à peine chaud. Oui, ma blouse est en plastique !

On comprend mieux pourquoi le début de l'année n'a pas été placé sous le signe de la couture. C'est bien simple, je suis à deux doigts de refourguer mes stères de tissu à Emmaüs, mes patrons à qui les voudra et d'entamer une hibernation de trois ou quatre ans. Tiens, c'est simple, même pour les photos, aujourd'hui, c'était compliqué ! Nous avons eu dix jours de printemps, mais pour mon micro-shooting, on n'y voit rien...

Bon, je vous montre la chose comme je peux ? Allez !

IMG_0976

IMG_0978

Et sinon, le patron ? Il est très bien, comme tous ceux de la marque. Il est précis et plein d'options charmantes. Plus difficile que celui d'Eugénie, il demande un soin que je n'ai pas su apporter comme je l'aurais voulu, le recours au fer à repasser ayant été difficile... J'ajouterai que mon tissu de l'enfer a eu tendance à glisser, et qu'il a une fausse rigidité pas forcément compatible avec le charme bohème de ce modèle qui aurait mérité d'être réalisé avec des doubles gazes, des cotons honnêtes ou des lins un peu fins...

Je reprendrai peut-être "Petites Choses" mais pour l'heure, la motivation fait défaut. Si c'est le cas, je laisserai tomber (dé-fi-ni-ti-vement !!!) les finitions avec un biais, même simplifié. J'ai eu beau essayer à nouveau, je n'y arrive pas. Le résultat est sytématiquement moche, recourbé vers l'extérieur, pas régulier... J'abdique. Ce sera empiècement épicétou.

Pour l'heure, je vais comater sur mon interminable écharpe en Malou Lignt de Lang Yarns qui devrait être finie vers la mi-juin. Non, vraiment... tout va bien !