C'est à dire passer une semaine à :

  • courir de cours en stage
  • corriger des copies
  • faire à manger
  • ne pas avoir le temps de mûrir un projet couture proprement
  • retoucher son patron et tailler, finalement, dimanche soir mais
  • découvrir qu'on n'a plus de biais thermocollant pour les bords du décolleté
  • s'apercevoir qu'on n'a pas le bon fil
  • se casser le nez sur la porte d'une mercerie exceptionnellement fermée hier
  • se le recasser sur celle du café couture fraichement ouvert sur Auch et dont les horaires ne me sont pas encore connus...
  • faire du ménage parce que du monde vient de partir
  • faire du ménage parce que du monde va arriver
  • ...

Il y a des semaines comme ça, où le temps que l'on a pour soi fuit comme du sable dans une passoire sans que l'on sache si on est juste  bordélique, incapable de s'organiser, ou si c'est une conjuration interplanétaire.

Du coup, j'ai tué le peu de temps qui me restait à ça :

1) Le punch needle

IMG_1843

Il s'agit là d'une réalisation tout droit sortie d'un kit acheté chez Leclerc... Le résultat est moyen : c'est une première tentative.

Un avis ? Je ne suis pas comblée. Je serais même assez tentée de parler d'une franche fumisterie si je n'avais vu, par ci par là, des réalisations assez charmantes, mais bon ! Il s'agit de coincer du fil dans une toile. RIEN n'est noué ni fixé... Je déconseille de se frotter trop fort à un coussin décoré grâce à cette technique car le fil doit se faire la malle comme qui rigole.

Passons.

2) Un autre accroche rêve au crochet

Depuis que j'ai ressorti mes vieux catalogues et une pelote de coton, je sens que je replonge... Etrangement, je refais des modèles déjà réalisés à l'âge de 16 ans, après la disparition de ma grand-mère, lorsque j'avais entrepris de recouvrir tous les meubles de la maison de napperons blancs... Si Freud a un avis, il sera gentil de ne pas le donner et d'aller se faire peindre en tricolore. Merci.

Voilà donc le dernier en date.

IMG_1845

IMG_1846

Promis, juré, je me fais ligaturer les mains dans le dos si je sens monter l'envie d'en faire un troisième...

3) La nostalgie cuisinière

En fait, ce qui m'a déridée, cette semaine, c'est de tomber, en salle des profs, au fond d'un sac de bouquins dont une collègue se débarrassait, sur ça.

IMG_1847

Il s'agit de l'authentique livre de cuisine qui accompagnait la cocotte Seb, au milieu des années 50 (56 ou 57, si j'ai bien regardé...). La couverture est vintage mais ne me rappelait rien. Les illustrations, à l'intérieur, en revanche, étaient les mêmes dans la version qu'avait ma grand-mère, et que je regardais étant petite... Les dessins sont beaux, les photos plus kitch tu meurs...

IMG_1848

IMG_1849

IMG_1850

 

Le dessin, dans les années cinquante, l'usage des aplats de couleur étaient vraiment formidables. Je n'ironise même pas.

Pour les photos, c'est autre chose... 

IMG_1851

Manger un couscous s'apparente, de toute évidence, à un plaisir honteux...

 

IMG_1852

Dirait-on pas, ici, qu'elle va se faire un collier de saucisses ?!

Voilà, voilà... Lamentations, nostalgie, tout est normal. On est bien Aux Fils de Lau !!!

Une robe coupée mais pas montable (rapport au thermocollant qui est l'étape indispensable avant d'assembler le haut), attend sur un meuble... J'ai bon espoir de faire un truc d'ici jeudi...

Le bon côté du fond de la piscine, c'est que quand on le sent sous le pied, il n'y a qu'à pousser pour remonter !