Aujourd'hui, au programme, je vous montre une robe impossible à photographier à mon niveau de compétence !

Le modèle, vous le connaissez déjà : j'ai refait une robe Gusta de Fibre Mood. Je l'avais tentée dans un tissu (faute !!!) non extensible et je l'avais trouvée trop belle mais difficile à porter dans les vraies situationsde lavie car un peu trop ajustée. Le projet de la refaire dans du jersey ou un coton-élastane était donc inscrit dans la liste. C'est chose faite.

Lors de mon avant dernier passage à Paris, j'ai craqué pour la viscose lurex de ma robe Tamara, pour un jersey de lin bleu nuit sublime mais un peu transparent (dont la destination, du coup, n'est pas encore établie) et pour un improbable coupon lourd, joli comme tout avec son aspect de tissu pour costume mais extensible comme un jersey, et sa couleur allant du noir à l'anthracite en passant par des auréoles plus claires. Je l'avais choisi pour une robe Izzy mais le modèle, après réflexion, m'a semblé incompatible avec la totalité des situations de ma vie et j'ai renoncé, privilégiant la petite robe facile et charmante qu'est Gusta.

Cette fois, j'ai mis les poches, ce qui m'a imposé de négocier les pinces, sur le devant, à la machine, alors que le reste du montage est fait à la surjeteuse. J'ai éliminé la fermeture dos qui, je le maintiens, ne sert à rien, à part à faire vendre des fermetures... 

Le résultat me va, même si :

  • je ne sais toujours pas faire des ourlets propres sur du tissu extensible. C'est pénible.
  • je me demande si la forme n'est pas plus gracieuse sans les poches...

Voilà la chose.

IMG_2599

IMG_2601

IMG_2605

IMG_2608

IMG_2610

Le tissu est impossible à montrer avec cette lumière. On voit mieux de près...

IMG_2611

IMG_2612

IMG_2613

IMG_2614

Je pense que je porterai Gusta. Je l'aime bien et elle est confortable.