Lorsque j'étais étudiante, je connaissais une fille, Fanny, une amie d'amie, qui avait une lecture particulière d'un texte de Cabrel... Un soir où notre état nous autorisait ce genre de conversation, elle nous avait fait partager la vision qui s'imposait à elle lorsqu'elle entendait : "T'es tout seul au fond de l'espace / Y a personne devant..." Pour elle , l'image qui lui venait était celle d'une personne bloquée sur la banquette arrière d'un Renault Espace lancé à toutes blindes, sans pilote ni co-pilote. On avait ri, et je pense à Fanny que j'ai pas vue depuis plus de 25 ans, à chaque fois que j'entends ce morceau.

Ces jours-ci, c'était une autre chanson qui me trottait dans la tête, à peine remaniée :

"Et ça continue Anker et Anker, 

C'est que le début d'Anker, d'Anker"...

Oui, après deux mois d'efforts, je viens de boucler mon pull Anker de Petite Knit, dont le tuto figurait dans le numéro de janvier-février 2021 de La Maison Victor. Si le reste de l'offre me laissait plus ou moins de marbre, le pull Anker m'a aussitôt enthousiasmée.

Je me suis lancée avec une laine achetée en solde sur le site de Phildar, de la Phil Diamant, coloris Canard.

Anker est mon premier Top Down et le projet de ne faire AUCUNE couture à la fin n'a pas été pour rien dans ma motivation. Et je confirme : c'est un bonheur !

Le plastron fantaisie a été sympa à tricoter. La suite, en revanche, que j'imaginais rapide a été interminable. Et que dire des manches qui devaient, dans mon esprit, aller vite ? Dans ma hâte d'en finir, j'ai même oublié les diminutions de ces foutues manches qui sont, du coup, trop larges.

La laine, quant à elle, m'a beaucoup déçue : à peine tricoté, le pull bouloche déjà ! J'avais pourtant pris la précaution de travailler en gardant le pull sur l'envers afin que l'endroit  ne frotte pas sur mes genoux pendant que je tricotais... Bref, je déconseille formellement de fil du haut de ma maigre compétence d'amateur acariâtre !

Place aux photos :

IMG_3645

IMG_3652

IMG_3653

IMG_3649

IMG_3655