... et adopter un accessoire indispensable pour avoir 13 ans et aller à sa première boum : la "liquette" de Vic dans le film de Claude Pinoteau !

Il y a -pfiouuuuuuu- des siècles, j'avais acheté le livre S'habiller comme au Cinéma de Colette Tabeling et Jean Serroy. J'enseignais encore en CAV (cinéma audio-visuel) en lycée. C'était avant mon retour délibéré en collège, et je trouvais ça rigolot d'associer le cinéma et la couture ! Le livre, joliment illustré proposait un panel varié de projets allant de la salopette de Betty, dans 37°2 le Matin, à la robe de mireille Darc dans Le Grand Blond avec une Chaussure Noire... J'en passe.

IMG_0322

Or, lors du feuilletage initial, celui qui précède le craquage, j'avais repéré un modèle point trop compliqué mais du style qui me ravage illico le neurone : une chemise avec un col mao, présentée dans sa version d'origine, à carreaux rouges, puis dans deux autres encore plus jolies pour mes yeux de quarantenaire immature (si si...). Une fois le livre acheté, d'autres envies, et plus plein de trucs, avaient retardé la mise en oeuvre du plus petit ouvrage tiré du bouquin.

Il y a quelques jours, l'envie m'a saisie, inexplicable, de tailler dans un morceau de coton style Liberty, acheté lors d'une vente de destockage PPMC, il y a des lustres. En pleine séance d'archéologie couturière, j'ai donc adapté la liquette de Sophie Marceau !

IMG_0315

On est donc bien d'accord : ça n'a plus rien à voir avec l'original. Le tissu modifie totalement l'effet du modèle. En outre, j'ai renoncé à contraster le col (blanc sur la version de départ), j'ai viré la bride sous l'empiècement dos, fait une patte de poignet, thermocollé col et poignets. 

Au final, je suis contente de mes modifications, ravie aussi de la coupe qui taille parfaitement bien et tombe pile poil. Cela mérite d'être souligné. Après, je suis restée perplexe devant moult détails :

  • dans les explications de montage, les finitions de la patte de boutonnage ne sont pas évoquées... Jamais on ne parle de coudre les deux bords du devant... Est-ce moi ou est-ce un oubli déconcertant ?

IMG_0323

(Si vous trouvez, faites moi signe...)

 

  • sur l'une des photos de l'une des deux versions cousues pour le livre,la dite patte de boutonnage s'orne d'une petite languette à un tiers de la hauteur... Je meréjouissais de tenter cette petite fantaisie. Or, il n'en est question ni lors du montage (cette partie là étant manquante !) nisur le patron ! Etrange...

Mes maigres compétences ne mepermettent pas d'aller plus loin : la critique est aisée et l'art me reste encore en grande partie inaccessible, mais bon.

Sinon, la chemise ? Eh bien je l'adore! Et c'est l'essentiel.

Achevée hier soir, je l'ai portée aujourd'hui et elle est confortable et facile à vivre. Le tissu a de la tenue, la coupe est chouette. Le choix de boutons noirs me semble bon. Je ne saurai jamais si des surpiqures de la même couture auraient apporté quelque-chose. Mystère !

La chose en images :

IMG_0296

IMG_0272

IMG_0290

De près, elle est mignonne aussi...

IMG_0301

IMG_0273

 

Me voilà donc à nouveau dans une période "à chemises"...