... et l'agiter joyeusement au soleil, comme toutes celles qui ont déjà tenté le charmant patron de Delphine et Morissette.

IMG_0440

Bon, le moins qu'on puisse dire est que j'arrive après la bataille puisque mon Mouchoir a déjà été testé par tout le monde (mais ça, à la limite, ça m'importe peu...) et parce qu'il est presque déjà trop chaud pour la saison !

Désireuse de faire un brouillon, j'ai choisi un tissu à carreaux acheté il y a très longtemps, pas cher, en ligne (mais où ?!). Il s'agit d'un coton pas très orthodoxe (contiendrait de la viscose ou une autre cochonnerie que ça ne m'étonnerait pas...) donné pour un tissu de chemises pour homme.En vrai, la chose est un rien rigide (ce qui est louche) et beaucoup plus épais qu'il n'y parait ! Le montage du col froncé sur un tour de col passepoilé a été un calvaire et j'ai dû m'y reprendre à deux fois pour un résultat à peine moyen-plus.

Le modèle est donc intéressant car pas si simple. Il demande du soin, de la précision... autant de qualités que je dois encore travailler. Euphémisme. Coupé par de longues périodes de doute et d'occupations extéreures forcenées, le montage s'est étalé sur plusieurs semaines, mais j'ai pu tester des points intéressants, de la gestion d'épaisseurs multiples au montage de poignets avec biais à l'intérieur de la fente.

IMG_0443

Oui, c'est flou...mais chez David Hamilton aussi ça l'était et personne ne lui en faisait le reproche !

Dans un élan de délire, j'ai passepoilé les poignets, mais en free style total.

Epuisée, j'ai donc logiquement renoncé à coudre boutons et boutonnières. Je me suis rappelé que j'avais investi il y a des lustres dans une pince à poser des pressions, chez Ar-Brinic, honteusement sous-utilisée depuis. J'ai rectifié cette erreur en remplaçant tous les boutons par des pressions, ce qui a été jouisif en terme de vitesse. L'effet me convient, d'autant qu'il s'agit d'une tentative, pas de la version de mes rêves.

Au final, le patron me plait beaucoup. J'aime tous ses détails : le col, les empiècements d'épaule...

IMG_0436

La version future sera :

  • en coton ultra léger, voir en voile (j'en ai un depuis 2010, en stock, acheté à l'époque chez Indigotex, et vraiment très très joli).
  • peut-être dépourvue de passepoil, histoire de voir...
  • dotée de poignets à pattes de boutonnage façon col polo (c'est sympa le biais, mais je ne maîtrise pas, malgré mon recours à un bouquin de couture très illustré)

En attendant, je crêve d'envie de courir derrière la troupe en cousant mon premier Aime comme Miroir, dont le patron, posé sur le bord du buffet de la salle à manger hurle "décalque moi !" depuis huit jours au moins.

Ce sera sans doute le prochain projet, à moins que la délicieuse Delphine ne me fasse coudre un pantalon Petit Gibus, puisqu'elle m'en a offert la patron ! Oh, ce n'était pas pour mes beaux yeux ! Figurez-vous que voulant mettre en ligne très vite la patron de sa blouse Mouchoir, elle a laissé passer une petite erreur. Découvrant la chose, elle a contacté toutes ses acheteuses pour leur permettre de rectifier le tir et elle a, avec une délicatesse pleine de scrupules, offert à chacune un patron au choix en dédommagement. C'est quand même la classe !

Bref, je vais donc coudre un pantalon, à défaut de mettre en ligne les ouvrages tricotés des dernières semaines et complètement hors saison !

Belle fin de printemps,ou beau début d'été couturier à toutes !