Au japonais, donc ! Et aux carreaux... un vieux reste de tissu utilisé il y a des lustres pour une blouse - japonaise, déjà !

Mais ce coup ci, je voulais un petit haut à manches courtes. En vérité, je suis à la recherche du petit haut d'été idéal (comprendre : celui que j'ai rêvé, que je vois fugitivement lorsque je plonge en moi-même, mais qui n'existe pas dans les dizaines de bouquins et magasines que j'ai stockés...), légèrement évasé mais pas trop, avec un décolleté entre rond et danseuse, et avec des manches entre courtes et trois-quart. Vous avez déjà vu le croisement entre une carpe, un lapin et un fox à poils durs ? eh ben, le même, mais en version tee-shirt (enfin tunique, quoi !) Bref, on était pas sortis du sable (pour être polie. Ma version maison est plus trash...). 

J'ai donc cherché, exploré, fouillé, réfléchi - bon, ok - rêvassé en râlant, et fomenté l'achat d'autres bouquins parfaitement inutiles avant de me résoudre à tester un modèle repéré depuis longtemps, dans un tissu sans importance. Bon sang, ça m'angoisse de me voir devenir raisonnable comme ça, vous pouvez pas savoir ! J'ai donc ressorti un joli morceau de coton à carreaux bleu et blanc et le patron d'un petit chemiser tout simple tout droit sorti du Favorite Fabrics and Clothes, répertorié sur JCA avec le numéro 314.

Et ça donne ça.

 

IMG_7195

(oups ! qu'est-ce que c'est que ce bout de chiffon qui dépasse ?!)

J'ai complètement loupé mes raccords (alors que je croyais les avoir calés... honte.)

IMG_7196

IMG_7199

La jointure du dos est moche, (alors que je pensais avoir bien négocié l'assemblage des rayures... agacement.)

IMG_7193

Sinon, j'aime bien l'encolure et les manches.

IMG_7191

IMG_7198

On peu porter ce truc rentré dans le jean ou par dessus (mais c'est moins bien).

IMG_7194

Au final, ce sera pas mal pour cet été : c'est léger comme tout, assez confortable et passe partout, malgré mes multiples erreurs (mais je m'en fous, j'ai un secret : quand je m'en veux de ma négligence, je passe vite fait chez Jennifer et je regarde les finitions des vêtements que je n'achèterai pas, ça me console. Faudra que j'y fasse un tour rapidement !). Et puis, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je me trouve un air sage et juvénile avec ce haut, ce qui, pour le coup, est plutôt inattendu voir inespéré...