En couture, j'ai trois tendances :

  • aller au moindre effort, choisir le patron basique supposé me donner un temps de détente avec, à la clé, un petit basique à porter. Exemple : mon Josie Boxy Top, mon Francès,...
  • Nourrir une idée saugrenue et la mener à bien, en changeant la matière, en mixant des versions... Exemple : la blouse en broderie anglaise, fruit du hacking furieux d'un patron japonais.
  • suivre servilement la meute, mais avec un temps de retard ! Exemples tellement nombreux que je ne les liste pas, d'autant que je vais en donner un illico !

En ce moment, j'ai une envie de robes, de robes fluides, fleuries, qui bougent quand on marche, quand on tourne... Je suis littéralement obsédée par les créations d'une jeune albigeoise qui vend ici. J'ai craqué sur plein de coupons de viscose lurex vendus aux Coupons de Saint-Pierre... Bref, c'est terrible.

Et comme il fallait aussi que je suive le troupeau dans le champ des patrons, j'ai craqué pour la robe Leaf devant laquelle je bave depuis des lustres. 

Consiente de mes limites, j'ai décidé de commencer par une version "brouillon" faisable sans risque grâce à un coupon de 6 mètres (non non,il n'y a pas de faute de frappe... SIX mètres) acheté dans une de mes vies antérieures, pour coudre une jupe de sévillane d'ampleur moyenne. Je ne danse plus depuis la maladie et la disparition de mon père, non, pas que je me le sois interdit, mais parce que tout ceci m'a semblé, tout à coup, appartenir à quelqu'un d'autre. Les pois et les fleurs dans les cheveux, les postures, tout était devenu un peu factice, un peu dérisoire. J'ai eu l'impression de ne pas être à ma place. Je me sentais déguiséé et fatiguée... loin de la frénésie des copines qui montaient une association, voulaient tourner dans les repas de chasseurs et autres réjouissances locales. Le malentendu était consommé.

Du coup, le morceau de polyester était resté plié dans un coin. Je l'ai exhumé avec joie, heureuse d'y voir un terrain de jeu gratuit.

J'ai donc cousu ma Leaf Brouillon dedans.

Verdict : le patron est super, le pas à pas bien réalisé. La coupe est belle comme tout !

Mais... le polyester, c'est génial pour les jupes à danser pas chères, mais rigide pour ce genre de robe qu'il faut draper. Malgré une certaine lourdeur propice, la chose est un peu décevante. Juste ce qu'il faut pour que j'aie envie de refaire dans un autre coupon... Problème : j'ai moutonné sur un autre patron incontournable, un vrai trésor... et je suis comme l'âne mort de faim et de soif entre l'avoine et l'eau !

Allez, voici quand même quelques images :

IMG_1526

IMG_1516

IMG_1518

IMG_1525

J'adore la découpe des emmanchures, les pinces, la taille, tout !

IMG_1521

IMG_1522

IMG_1524

L'affaire est donc à suivre, et sera peut-être résolue si je tranche le cas d'un petit wax acheté il y a longtemps et que j'aime tellement qu'il n'a pas encore été utilisé... Suspens.