Bon, le titre dit tout. Ce blog est en sursis... mais ne nous laissons pas abattre pour autant, et mettons vite une couche de gras sous la peau : les températures baissent et seuls nos maris nous verront nues ou presque dans les six prochains mois (après, c'est l'été, pas la débauche ! comment vous y allez...)

Voilà donc une variation pas vraiment subtile, en forme de tuerie, autour du cheese cake et du banoffee, gâteau mythique que je ne peux réaliser parce que sa réalisation exige des compétences. Il faut savoir faire la chantilly maison, et c'est pour moi un Everest pâtissier, le K2 du marmiton ! j'ai donc contourné le truc. Voici comment :

Ingrédients : 

- une boite de lait concentré sucré

IMG_0100 ce style... mais il y a d'autres marques !

- 200 gr de biscuits (un mélange de Digestives et de Short Breads)

- 600 gr de Philadelphia (ben ouais, quand même...)

- 4 oeufs

- 125 gr de beurre

- 150 gr de sucre

- 2 cuill. à soupe de crême épaisse

- 3 bananes bien mures

Quelques heures avant de préparer la recette proprement dite, ouvez la cocotte minute. Posez à l'intérieur le pot FERMé de lait concentré. Oui, fermé, tel quel, droit venu du rayon du supermarché. Ajoutez de l'eau jusqu'à mi-hauteur du pot. Fermez la cocotte et faites chauffer. Laissez sur le feu jusqu'à 30 minutes après la mise en rotation de la soupape. Réservez le pot et attendez pour l'ouvrir qu'il ait refroidi, sauf si vous tenez absolument à crépir en marron le plafond de la cuisine.

Quelques heures plus tard, préchauffez votre four th. 6

Mixez les biscuits puis malaxez les avec le beurre mou dans un robot. Le mélange doit être pâteux.

Etalez ce mélange au fond d'un moule à manqué que vous aurez tapissé de papier sulfurisé et mettez à four chaud 10 mn.

Attention : faites remonter le papier sulfurisé le long des bords du moule. Evitez de tapisser le fond en faisant ressortir les bords par en dessous. Cela vous évitera de flanquer en l'air l'étanchéité du fond et de voir couler sur la sole des littres de beurre qui s'y changeront en caramel noir en dégageant une fumée noire et piquante...

Au bout de dix minutes, sortez votre fond de biscuit et laissez le tiédir. Une fois qu'il a légèrement refroidi, posez sur la surface du biscuit des rondelles de banane puis répartissez comme vous le pouvez la confiture de lait miraculeusement sortie de la boite de lait concentré sucré... Attention ! On n'appuie par sur la pâte pour étaler !!! Le biscuit tiède est terriblement friable...

IMG_6591

Pendant ce temps, mélangez au robot  le fromage, le sucre,les oeufs, la crême... regardez tourner tout ça en méditant gravement.

IMG_6593

Versez tout cela sur le fond de pâte-fruits-caramel et enfournez. Et si votre moule à manqué fuit, courez vous mettre aux abris, calfeutrez la cuisine et attendez que ça se passe, mettons pendant 35 mn le temps de passer de ça :

IMG_6595

à ça :

IMG_6714

Sortez de l'abri. Sortez aussi le gateau du four. Laissez refroidir un moment. Le gateau se rétracte, s'éloigne des bords. C'est le moment de démouler !

Mettez au frais et surveillez : si vous n'y prenez garde, le banoffeese cake va disparaître dévoré par des bouches anonymes et coupables (et qui n'auront même pas honte !)

IMG_3032

Je profite de mon bref passage ici (oui, les photos ont déjà été vues et l'article est du vite-fait-mal-fait) pour remercier celles qui m'ont gentiment taggée il y a huit jours. C'est adorable (et je le dis sans aucune ironie) mais étant donné l'état de ce blog et mon abandon quasi total de toute forme d'aiguille, je ne me vois pas jouer le jeu pourtant sympathique de l'effeuillage bloggesque.

Je vais bien, même si je suis incapable de coudre, et c'est là l'essentiel.

J'embrasse les de-passage et les copinautes. A bientôt peut-être.

(C'était gentil à vous de ne pas me faire remarquer que mes gros doigts lourds étaient restés trop logtemps sur la touche R... Il y avait deux R à "maris"...)