Après une Blonde et un joli haut Burda en voile, il m'a semblé important de revenir à Delphine et Morissette pour persévérer dans le petit haut léger mais un peu couvrant, aléas du temps obligent.

En vérité, j'avais tenté il y a déjà quelques mois un Indispensable, mais dans un tissu à carreaux qui m'avait donné des sueurs, et un soir de poisse où je voulais, fort inexplicablement, aller vite ! Je ne le montrerai même pas : il n'est d'ailleurs ni montrable ni même fini. Il m'a néanmoins permis de constater que pour ce modèle, je taille en 38 (en 36 pour la Blonde ?!) au niveau de la carrure. Mais il est possible que je sois devenue une nageuse est-allemande des années 80 sans m'en être rendu compte. J'ai quand même fait un peu moins d'une dizaine de séances de gym cette année... C'est à dire dix fois plus que durant toute mon existence antérieure. Il est normal que ça ait des conséquences.

Bref, j'ai vaillamment redécalqué mon patron en taille 38 et taillé dans un coupon de voile acheté il y a un siècle et demi sur le site Etoffes des Héros (lien en haut à droite).

J'ai remplacé le biais d'encolure par un empiècement et opté pour le modèle 3 (basque tout autour sauf devant). J'ai aussi placé la basque un peu plus bas que prévu et je l'ai raccourcie (elle ne fait plus que 15 cm une fois le top fini). 

Place aux photos.

IMG_8182

IMG_8180

IMG_8183

IMG_8187

IMG_8188

 

J'aime bien le résultat : simple, ample, confortable, un rien transparent pour désamorcer l'aspect "première communion". Et puis la principale difficulté a été négociée (même si un repassage approximatif ne rend pas hommage à mes efforts) : je n'ai pas de "becs", de plissouillis dans l'angle où la basque rejoint le corps.

IMG_8186

IMG_8185

Il ne reste plus qu'à compter sur un été médiocre et ça devrait être la tenue idéale !